En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal

Risques, Travail, Marchés, Etat

INRA - RITME

Prospectives et scénarios du futur

« Prospectives et scénarios du futur »

7 juin 2016, AgroParisTech, Amphithéâtre Dumont, 9h-17h

                                                                                                                                                 

Les situations de crise alimentaire, comme celle qui a eu lieu en 2007-2008, donnent lieu non seulement à des interventions d’urgence, mais souvent aussi à des réflexions sur les causes structurelles des crises et sur les moyens d’empêcher qu’elles ne surviennent à nouveau. Cet effort se traduit notamment par la mise en place de travaux de prospective et scénarios du futur à moyen ou long terme. Ceux-ci ont vocation à nourrir le débat autour de la sécurité alimentaire dans les arènes internationales, au sein des réseaux d’experts, de scientifiques, de décideurs. Ces exercices naissent de la certitude selon laquelle les relations entre agriculture et alimentation doivent être repensés dans une globalité d’interdépendances. Ils renouvellent les formes de l’alerte sur l’insécurité alimentaire en divers endroits du monde et ils constituent des injonctions à agir. Tantôt produites par des institutions internationales, des centres de recherche ou des réseaux constitués ad hoc, ces prospectives procèdent d’une dynamique de la connaissance fortement intégrative (assemblage de données statistiques éparses et couplage de savoirs hétérogènes) et visent, par la représentation du futur, la décision et l’action dans le présent.

Cette journée d’étude sera l’occasion d’interroger les effets de ces prospectives dans le débat sur la sécurité alimentaire : l’ont-elles reconfiguré selon des modalités nouvelles ou, au contraire, ont-elles conduit à une réification de cadres d’analyse aujourd’hui contestés ? Ces prospectives produisent-elles des effets d’ignorance sur d’autres formes du savoir (enquêtes qualitatives de terrain, études situées, par exemple) ou encore des effets de clôture sur certains aspects de ce débat ?

Alors que ces prospectives sont rendues visibles sous la forme de leurs scénarios dans l’espace public, leurs modalités de construction, restent, elles, peu visibles. Or, les  instruments du savoir ne sont pas axiologiquement neutres. Questionner les dispositifs sur lesquels reposent ces prospectives (expertise confinée, expertise collective, procédures participatives), les outils qu’elles privilégient (modélisation), les méthodologies d’élaboration de leurs scénarios est une autre façon d’observer les orientations données au débat sur la sécurité alimentaire.

Enfin, l’élaboration de scénarios du futur jouant un rôle d’orientation stratégique, il convient d’interroger les formes de coordination qui leur sont associées. Ainsi peut-on se demander si la multiplication des études sur l’avenir à long terme recouvre des formes de coordination scientifique et experte nouvelles,  modifiant l’espace des relations et des rapports de forces entre les acteurs historiquement associés à la gouvernance de la sécurité alimentaire.

Programme:

 

9h – 9h30, Accueil des participants

 

9h30 – 11h, Sébastien Treyer (Iddri),  Prospectives de la sécurité alimentaire : interventions stratégiques pour cadrer ou pour décadrer le débat politique  

 

11h – 12h30, Lise Cornilleau (Lisis), Gouverner à distance par la modélisation économique mondiale ? Généalogie, circulations et traductions du modèle IMPACT de l'IFPRI

 

14h – 15h30, Isobel Tomlinson (Birkbeck, University of London),  Doubling food production to feed the 9 Billion: A critical perspective on a key discourse of food security

 

15h30 – 17h, Gilles Tétart (Université de Tours), La prospective Agrimonde : ou quand la crise alimentaire ouvre l’éventail des possibles au sein d’une institution de recherche agronomique

 

 

 

Lieu: AgroParisTech, Amphithéâtre Dumont, 16 rue Claude Bernard, Paris 5e, Métro : Censier-Daubenton

Entrée libre, dans la limite des places disponibles. Afin de faciliter le travail des organisateurs, merci de vous inscrire en envoyant un mail à Antoine de Raymond (antoine [point] deraymond [at] ivry [point] inra [point] fr