En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal

INRA Expertise Prospective Etudes

Délégation Expertise collective, Prospective & Études

Expertise Sécheresse et agriculture

Réduire la vulnérabilité de l’agriculture à un risque accru de manque d'eau

Sécheresse et agriculture
© Inra, Philippe Debaeke
La répétition récente des sécheresses, événements accidentels mais dont l'occurrence pourrait augmenter, a conduit le ministère chargé de l'Agriculture à confier à l'Inra en 2006 une expertise scientifique collective sur les rapports entre sécheresse et agriculture. Cette expertise a permis d'étudier l'incidence de l'agriculture, irriguée et non irriguée, sur la ressource en eau, et d'explorer les voies du maintien et du développement d'une agriculture confrontée à la sécheresse.

L'hypothèse de répétitions possibles d'épisodes de sécheresse, comme ceux que la France a connus en 2003 et 2005, conduit les décideurs publics à s'interroger sur les moyens d'adapter l'agriculture à ce risque. Il s'agit de préserver ses capacités de production, sa compétitivité, sans aiguiser les tensions sur la ressource et les atteintes aux milieux. La question de l'irrigation, en particulier, qui constitue une réponse efficace mais souvent discutée au manque d'eau pour l'agriculture, est à reconsidérer dans l'ensemble plus vaste des relations entre eau et agriculture, l'agriculture apparaissant à la fois comme utilisatrice d'eau et comme contribuant au renouvellement de la ressource.

L'expertise scientifique collective menée par l'Inra fait le point sur la sécheresse, puis sur les relations entre sécheresse et agriculture envisagées par deux questions : l'incidence de l'agriculture sur la ressource en eau – bien public partagé avec d'autres usagers ; la sensibilité des systèmes de culture et des systèmes de production à la pénurie d'eau. Elle explore les voies d'adaptation possibles de l'agriculture à un risque de manque d'eau, au niveau de la plante, de la culture, du système de culture. Elle évalue les marges de manœuvre, recense les outils disponibles et évalue les limites de ces adaptations. Enfin, elle analyse l'organisation, aux plans économique et juridique, de la gouvernance de l'eau dans laquelle l'agriculture est un acteur parmi d'autres.

Cette expertise permet d'identifier les controverses scientifiques et les lacunes dans les connaissances scientifiques qui nécessiteraient d'être comblées pour progresser dans la résolution des problèmes posés. Au-delà de la question agricole, elle constitue une base de réflexion et de dialogue entre les acteurs sociaux concernés par les utilisations de l'eau.

Voir aussi

Les conclusions de l'expertise scientifique collective, à partir d'une mise en perspective des connaissances scientifiques pluridisciplinaires mondiales rassemblées et organisées pour éclairer ces questions, font l'objet d'un rapport et d'une synthèse.

Elles ont été présentées et débattues avec le public le 19 octobre 2006.