En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal

Risques, Travail, Marchés, Etat

INRA - RITME

Antoine BERNARD DE RAYMOND

Sociologie (CR1)

Antoine Bernard de Raymond travaille actuellement sur les politiques de sécurité alimentaire. Ses recherches s’inscrivent dans un projet de sociologie des cultures végétales. Il s’agit d’étudier comment les propriétés spécifiques d’un objet contribuent à configurer le monde social, en observant les contraintes et les ressources des acteurs aux prises avec ces cultures ou produits végétaux. Au lieu de partir d’une conception a priori de la société, ces recherches visent à saisir de manière émergente ce qui forme le social, et la manière dont les contraintes et les ressources des acteurs se transforment. En s’appuyant sur une démarche comparative (fruits et légumes, OGM, céréales, marchés céréaliers), il étudie en particulier la manière dont la circulation des plantes cultivées met en relation des scènes sociales hétérogènes, et contribue à les transformer. Ceci implique de croiser trois types d’approches sociologiques : la sociologie économique, la sociologie du droit et des normes et la sociologie du travail et des techniques.
Plusieurs thématiques se dégagent de ces travaux:
- la circulation des produits et le rôle des transports dans la transformation des marchés; - la contrainte de saisonnalité sur les pratiques sociales; - le rôle du droit et des normes dans la transformation de l'agriculture (OGM, GlobalGAP); - Les temporalités du travail en agriculture; - Les politiques de sécurité alimentaire.

Publications récentes :

Ouvrages:

Couv En toute saison

Bernard de Raymond (A.), 2013. En toute saison. Le marché des fruits et légumes en France, Rennes, PUR

Comment se fait-il que l’on puisse consommer des tomates tout au long de l’année ? Les fruits et légumes ont-ils perdu leur goût par rapport à autrefois ? Existe-t-il des différences de prix et de qualité entre des fraises vendues en hypermarché et des fraises vendues sur un marché de plein vent ?

Pour répondre à ces questions, ce livre étudie le marché des fruits et légumes à partir des acteurs qui font circuler ces produits, du producteur jusqu’au consommateur. Il montre comment l’histoire contemporaine de ce marché est traversée par un affrontement entre une conception des fruits et légumes comme produits homogènes et stables, et une autre mettant au contraire en avant leur caractère périssable, variable et saisonnier. La coexistence de ces deux conceptions permet de comprendre les transformations du marché, aussi bien termes de localisation et d’organisation de la production, que de types de produits offerts au consommateur ou de modes de vente. Ce livre montre ainsi comment s’est développée la grande distribution, et comment la question de la distance et du délai entre la production et la consommation a permis le maintien et l’invention de formes alternatives de commerce.

En soulignant l'importance de dimensions telles que les transports, la logistique et la conservation des produits,  cet ouvrage apporte une contribution essentielle à la compréhension des économies contemporaines ainsi qu’à l'histoire et la sociologie économiques.

Comptes rendus:

Sandrine Barrey, Revue d'Etudes en Agriculture et Environnement

Alain Chatriot, La vie des idées

Laurent Herment, Histoire et Sociétés Rurales

Véronique Marchand, Revue Française de Socio-Economie

Sidonie Naulin, Sociologie du Travail

Pierre Naves, Economie Rurale

Couv - Grandes cultures

Bernard de Raymond (A.), Goulet (F.) (coord.), 2014. Sociologie des grandes cultures. Au coeur du modèle industriel agricole, Versailles, Quae

Les grandes cultures ont longtemps constitué un laboratoire pour l’élaboration d’un modèle industriel en agriculture. Dans une perspective sociologique, cet ouvrage étudie les transformations contemporaines des grandes cultures, et montre en quoi elles constituent encore, dans un contexte de globalisation des marchés agricoles, un foyer d’innovations hétérogènes, aussi bien productives, que marchandes ou politiques, mais aussi la cible  privilégiée de la critique de l’agriculture productiviste. Les grandes cultures, comme pratique et comme objet politique, constituent ainsi un ressort essentiel des mutations actuelles de l’agriculture.

Couverture2

Bernard de Raymond (A.), Chauvin (P.-M.), 2014. Sociologie économique. Histoire et courants contemporains, Paris, Armand Colin

La sociologie économique étudie l’économie à l’aide des concepts et des méthodes de la sociologie. Ce manuel présente de manière synthétique et problématisée les différents débats, courants et approches qui structurent ce champ de recherches. Il offre ainsi, à des débutants comme à un public confirmé, une vision d’ensemble des objets étudiés par la sociologie économique : marchés, capitalisme, finance, consommation, mondialisation, État et régulation des activités économiques, entrepreneuriat, échanges non marchands, etc. En restituant les travaux classiques comme contemporains, ce livre montre également comment la sociologie économique participe à une sociologie générale en renouvelant les approches, les méthodes et les problématiques de la discipline.

Articles:

Bernard de Raymond (A.), Bonnaud (L.), 2014. « Beyond the public-private divide: Globalgap as a regulation repository for farmers », International Journal of Sociology oF Agriculture and Food, 21 (2), pp. 227-246

Bernard de Raymond (A.), 2013. « Detaching from agriculture? Field-crop specialization as a challenge to family farming in northern Côte-d'Or, France », Journal of Rural Studies, 32, pp. 283-294

Bernard de Raymond (A.), Tétart (G.), 2012. « Aux bords du champ. Agricultures et sociétés contemporaines », Terrains & Travaux, 20, 2012, pp. 5-13

Bernard de Raymond (A.), 2011. « Une ‘Algérie californienne’ ? L'économie politique de la standardisation dans l'Algérie coloniale (1830-1962) », Politix, 95, pp. 5-28.

Bernard de Raymond (A.), Chateauraynaud (F.), 2011. « La contestation des normes en régime de gouvernance : le cas de la ‘coexistence’ des cultures OGM et non-OGM », in C. Bessy et J. Pelisse ed.,Droit et régulation des activités économiques, Paris, LGDJ, pp. 203-220.

Bernard de Raymond (A.), 2010. « Dispositifs d’intermédiation marchande et politique des marchés. La modernisation du marché des fruits et légumes en France. 1950-1980 », Sociologie du travail, 52, pp. 1-20.

Recherche en cours:

ANR SAGE (2014-2016): Sécurité Alimentaire, la Globalisation d'un problème public. Ce programme de recherche étudie les transformations contemporaines de la définition et de la "gouvernance" de la sécurité alimentaire, en suivant  l'évolution à la fois des thématiques et des acteurs associés à la sécurité alimentaire.

Recherches récentes :

ANR OBSOGM (2007-2010) : Formes de mobilisation et épreuves juridiques autour des OGM en France et Europe (avec F. Chateauraynaud (coordinateur), M.-A. Hermitte et G. Tétart).

ANR ESMR (2009-2011) : Encadrement et sociabilité dans les mondes ruraux (coord. G. Laferté).

Voir aussi

> Publications (Archives Ouvertes de l'INRA : ProdInra)
> Contact : Antoine de Raymond / Tél. 01 49 59 69 35